Le poisson lune : un poisson fascinant !

Le poisson lune : un poisson fascinant !
https://www.youtube.com/watch?v=HHMjnC0TJNg

https://direct-tv.fr

Pourquoi le poisson lune est menacé ?

Comme d’autres espèces marines, le crapet est menacé par la surpêche, les prises accessoires, la pollution et la dégradation de son habitat. Ceci pourrait vous intéresser : Les origines du poisson d’avril et ses traditions à travers le monde. Avec une population en déclin, l’espèce Mola mola est actuellement considérée comme vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Compte tenu de sa taille impressionnante, le crapet adulte a peu de prédateurs. En revanche, les jeunes sont des proies faciles pour les requins, les orques et les lions de mer.

Les crapets fréquentent donc toutes les mers tropicales et tempérées du monde, y compris les zones côtières de l’Atlantique et de la Méditerranée depuis la surface jusqu’à 600 mètres de profondeur.

En danger, le poisson-globe se gonfle immédiatement pour paraître plus impressionnant aux yeux de ses prédateurs. Mais un autre mode de protection renforce sa dangerosité, y compris pour l’homme : il peut en effet libérer une toxine mortelle, appelée tétrodotoxine (TTX).

Sur le même sujet

Où sont les poissons lune ?

Où me trouver ? Cet océanique aime les eaux pas trop froides (supérieures à 10°C). Les crapets fréquentent donc toutes les mers tropicales et tempérées du monde, y compris les zones côtières de l’Atlantique et de la Méditerranée depuis la surface jusqu’à 600 mètres de profondeur. Lire aussi : La poissonnerie : plus que des poissons !

La principale menace pour le crapet-soleil est la prise accessoire ou la capture dans les filets dérivants. Si l’espèce est remise à l’eau en Europe, elle sera commercialisée en Asie où la chair tendre est un mets très recherché.

Les crapets ne se nourrissent que de méduses.

Les poissons peuvent être trouvés presque n’importe où, dans l’eau, là où il y a suffisamment de nourriture, d’oxygène et d’abris pour se cacher. Près de chez vous, il y a sûrement un plan d’eau où vivent des poissons.

Quel est le plus gros poisson lune ?

Cependant, le plus gros poisson du monde est un requin baleine. Cette espèce qui vit dans les eaux tropicales et subtropicales est aussi le plus grand des requins. A voir aussi : Faites votre pizza comme bon vous semble avec le camion pizza ! Malgré sa taille impressionnante, qui peut atteindre 18 mètres de long et 34 tonnes, il est inoffensif pour l’homme.

Comment est le poisson lune ?

Le poisson-lune se déplace grâce à ses nageoires dorsale et anale très développées. Son corps, comprimé latéralement, est de forme discoïde. Voir l'article : Camion benne : tout savoir sur cet incontournable du BTP. Il n’a pas de nageoires caudales mais seulement des « franges ». Pélagique et côtier, il peut nager lentement à la verticale.

Le poisson-lune est un animal à tête proéminente, de largeur plate et ovoïde vu de face. Les prédateurs des adultes sont les otaries, les orques et les requins.

La taupe ou crapet-soleil ( Mola mola ) est une espèce de poisson de la famille des Molidae. C’est le plus lourd des poissons osseux, sa masse dépassant généralement une tonne et atteignant jusqu’à 2300 kg. On le trouve dans les eaux tropicales et tempérées du monde entier.

Quelle est la taille d’un poisson lune ?

Le poisson-lune mesurait environ 3,6 mètres de haut, 3,5 mètres de long mais surtout pesait un poids incroyable : 2744 kilos. A voir aussi : Pat patrouille : les camions de la patrouille de la protection de la Nature ! A titre de comparaison, ce poids est à peu près celui d’un rhinocéros blanc.

 

Vu sa taille, à part l’otarie, les requins et l’épaulard, le poisson-lune a peu de prédateurs. L’absence de nageoires caudales l’oblige à utiliser les nageoires dorsale et anale pour se propulser, ce qui lui donne un mouvement de godille.

Les 3 sous-espèces de crapets se partagent les eaux des mers et des océans du monde entier. Un peu habile dans les eaux côtières, il se voit cependant aussi au large avec les courants chauds et peut plonger très profondément au-delà de 400 m. On le trouve notamment en abondance en Méditerranée.